Aujourd'hui, la chronique d'un tome 2, le tome 1 ayant été un vrai coup de coeur. Vous pouvez trouver ma chronique ici.

livre-l-epee-mortelle-2

 

Fiche d'identité: L'épée mortelle, La cité des ténèbres tome 2, Cassandra Clare, Pocket Jeunesse, 2009, 19.50 euros, 517 pages.

L'histoire: Après la révélation de Valentin sur leur lien avec lui, Clary et Jace tentent de continuer de vivre. Mais d'un côté, l'inquisitrice arrive à l'Institut sous ordre de l'Enclave pour essayer de vaincre Valentin et soupçonne Jace de collaborer avec lui, de l'autre, de jeunes créatures obscures sont assassinés mystérieusement... Valentin continue son plan diabolique...

Si vous ne connaissez pas la série: The Mortal Instruments est une série de six livres. Nous suivons Clary, jeune adolescente qui découvre du jour au lendemain que sa mère faisait partie des chasseurs d'ombres, chargés de tuer les démons et les créatures obscures ne se soumettant pas au règle de l'Enclave qui dirige tout ceci. Elle évolue alors dans ce monde et découvre l'existence de Valentin, ancien chasseur d'ombre qui tient à faire tomber l'Enclave.

 

Mon avis: un second tome tout aussi prenant.

J'ai lu ce livre début janvier et je peux vous dire que j'avais vraiment adoré, au point d'en faire une bonne insomnie pour le finir. Ce second tome est plus centré sur Jace, ce beau garçon dangereux, mystérieux, et encore plus torturé dans ce tome. Bref, un personnage masculin comme je les adore. J'ai donc aimé le suivre et j'ai surtout adoré l'ambiguité de sa relation avec Clary, cette force de sentiment, ce tourment qui donne des petits picotements dans le ventre quand on le lit. J'ai donc tourné les pages à toute vitesse pour savoir ce qui allait arriver à nos héros. J'aime toujours autant le trio Jace, Isabelle, Alec  mais Clary n'est toujours pas mon personnage préféré... Il manque un petit quelque chose pour que je m'attache vraiment à elle. Pour Simon, la révélation finale sur son état m'a moyennement convaincue... j'ai trouvé çà un peu facile pour l'auteur... Il faut parfois savoir être cruel avec ses personnages, s'en séparer... J'espère que son état servira vraiment pour la suite.

Comme dans le premier tome, ce que j'apprécie particulièrement c'est qu'il se passe toujours quelque chose. Le rythme est très soutenu et l'écriture fluide l'augmente encore. Les actions se suivent, s'enchaînent, pour arriver à une situation finale assez importante et qui m'a tenu en haleine.Alors certes, comme dans le premier tome, cela manque sans doute un peu d'originalité, on voit bien où l'auteur va en arriver, mais le rythme nous entraînant encore et encore, on a finalement plaisir à lire malgré le fait qu'on sache très bien ce qui va se produire.

Mention spéciale pour les couvertures qui sont toujours très belles, heureusement que Pocket est revenu aux couvertures de base et a abandonné celle en noir et blanc.

Bref, un très bon Young Adult, une série que je recommande.

Maia