Une petite pièce très courte lue dans le cadre de LVDB.

Je danse toujours

Fiche d'identité: Timothée de Fombelle, Je danse toujours, Acte Sud, 2003, 31 pages, 10 euros

L'histoire: La guerre. Une femme attend celui qu'elle aime et qui lui dicte ses feuilles clandestines. Mais il n'arrive pas. Au fil des mots on devine ce qu'elle est et ce qu'elle aurait voulu être.

Mon avis: Une écriture puissante pour une histoire douloureuse.

Lorsque l'on commence à lire ce livre, on a l'impression que certaines phrases n'ont ni queue ni tête, on doit lire, relire, et relire encore pour essayer de comprendre. Puis, au fil des paragraphes, on commence à comprendre que cette femme mêle sa vie et sa vie rêvée. C'est une histoire triste qu'on lit ici, qui laisse à réfléchir sur notre histoire.

Mais la force de ce livre et ce qui m'a vraiment plu c'est l'écriture formidable de Timothée de Fombelle. Destiné à être déclamé, puisque c'est du théâtre, ce texte est extrêmement fort et j'aimerais vraiment le voir interprété. Son utilisation des mots, des temps, des constructions de phrases est extrêmement maîtrisée, calculée, pour faire ressortir ce qu'il a a raconté. Ce livre, c'est une expérience un peu mystique vis à vis de l'écriture. Pour qu'il soit bien apprécié, il faut vraiment le mettre dans les mains d'un lecteur expérimenté à qui cela ne fait pas peur, car c'est un petit challenge quand même.

Bref, une expérience particulière avec ce livre qui ne peut que vous marquer, positivement ou négativement malheureusement.

Maia

En compétition pour La Voix des blogueurs 2014:

 

lvdb22

 

 

Note:17/20

 

5/5 écriture

 

5/5 histoire

 

3.5/5 plaisir de lecture

 

3/4 personnages

 

0.5/1 couverture