Aujourd'hui de la SF jeunesse d'une de mes auteurs fétiches...

sentinelles

Fiche d'identité: Carina Rozenfeld, Les sentinelles du futur, Syros, 2013, 291 pages, 16 euros 50

L'histoire: En 2359, la Terre n'est plus que ruines, les ressources ont été exploitées à fond, la pollution empêche le soleil de vraiment briller sur Terre, le réchauffement climatique a dérangé beaucoup de choses... Mais un tunnel temporel qui amène 300 ans plus tard promet un avenir meilleur, l'Espoir, grâce aux sphères blanches qui donnent de l'énergie à tous, dont on ne sait pas l'origine. Cet avenir est préparé à l'Académie où les élèves recréent des espèces végétales, étudient le futur, suivent des cours pour devenir sentinelles du futur, les seules personnes qui traversent le tunnel pour étudier discrètement la futur. Elon, élève parmi tant d'autres, dispose d'un pouvoir lui permettant de voir parfois plusieurs minutes en avance ce qu'il va se passer.  Quand ce futur radieux est attaqué par des rayons laser étranges, il n'est plus question de discrétion...

Mon avis: un très bon livre jeunesse

Je ne pouvais pas passer à côté d'une nouveauté Carina Rozenfeld ^^ J'ai mis un certain temps à m'y mettre cependant, comme d'habitude on se jette sur le livre à sa sortie puis il reste sur nos étagères...

J'ai passé un très bon moment avec ce livre. L'idée de base me donner vraiment envie: nous consommons trop, nous polluons trop, nous exploitons trop notre planète et nous allons le payer... L'époque d'Elon est à l'agonie et sans l'Espoir et ces fameuses sphères blanches qui doivent arriver on ne sait comment et pourquoi, ils auraient peut-être tous déjà disparus... C'est donc sur une base écologique que prend pied le roman, très bien construite et dépassant les stéréotypes de bases que l'on sait qu'on aura quand on aborde ce sujet. C'est ici plus recherché, plus abouti que ce à quoi je m'attendais. Puis on bascule dans la science fiction encore un peu plus lorsque 2659 se fait attaquer par des mystérieux rayons venat du ciel. Nuts a survécu à l'attaque de son quartier et se réfugit maintenant comme des centaines de personnes dans le Yankee stadium, traumatisée. 2359 décide alors d'agir et les élèves de l'Académie sont envoyés dans le futur, dont Elon. Mais qu'est ce qui se cache derrière tout çà? La réponse se situe côté écologique cette fois-ci. Ce mélange écologie/science fiction fonctionne parfaitement pour nous construire une intrigue et des personnages efficaces et bien pensés qui ont su me porter tout au long du livre. Même si certaines facilités viennent se glisser de temps à autre, on peut le pardonner puisque je suis bien vieille pour ce livre conseillé à partir de 12 ans. J'avais même vu largement venir la fin, ce qui ne m'arrive jamais! Cela ne m'a pas empêché de prendre plaisir durant ma lecture pour découvrir les pourquois et comment qui permettent cette fin.

L'écriture de Carina Rozenfeld est comme d'habitude délicieuse, ses descriptions de l'univers m'ont emportée et convaincue alors que très franchement ce n'était pas simple vu ce qu'elle avait à décrire! L'imagination de cet auteur est vraiment très foisonnante et ne nous déçoit pas pour cet univers. En alternant le point de vue d'Elon et celui de Nuts, on a accès à plus d'informations, à plus de sentiments, et on peut mieux vivre les situations. J'ai particulièrement apprécié la scène où Elon pilote pour de vrai.

Bref, un livre SF écologique qui fonctionne et  à mettre dans les mains de lecteurs jeunes et moins jeunes!

Maia