Fiche d'identité: Timothée de Fombelle, Victoria Rêve, Gallimard Jeunesse, 2012, 97 pages, 13 euros 50 (existe en poche à 5 euros)

victoria reve

L'histoire: Victoria adore lire et voudrait vivre une vie digne de ce qu'elle lit... Et cela pourrait bien arriver... Car un jour, on la suit pour lui demander où sont les trois cheyennes, l'horloge de sa maison disparaît mystérieusement, et elle découvre son papa habillé en cow-boy...

Mon avis: mignon mais sans plus.

Je n'étais franchement pas emballée à l'idée de lire ce livre mais c'était un coup de coeur pour la voix des blogueurs. Déjà, quand on lit à livre à reculons... on part avec une certaine appréhension. Si la découverte n'a pas été mauvaise, cela ne sera pas non plus la lecture de l'année!

Victoria est une enfant, et donc un personnage, très attachant. C'est une petite fille qui vit dans son monde, qui analyse ce qu'elle voit selon ce qu'elle rêve. D'un côté, on n'a pas envie de lui casser son rêve, d'un autre, on sait très bien que cela va arriver tôt ou tard dans le livre.

J'avoue ne m'a pas avoir trouvé le pourquoi de ce qui se passe... ce qui est plutôt positif (j'avais des idées bien plus dramatique que le final ^^) sauf pour "les trois cheyennes" car c'était vraiment flagrant.

L'écriture est simple, les mots sont bien choisis, mais on s'attendrait à plus de "rêves" dans l'écriture d'un tel roman je pense.

Bref, la magie n'a pas réellement opérée sur moi, même si ce n'est absolument pas un mauvais livre. Je conseille aux lecteurs de ce livre d'enchainer sur "le chant du Troll" de Bottero.

Maia

 

En compétition pour La Voix des blogueurs:

88250997_o

Note:14/20

 

2.5/5 écriture

4/5 histoire

3.5/5 plaisir de lecture

3/4 personnages

1/1 couverture