Voici mon billet sur No et moi, lu dans le cadre d'une lecture commune avec Le Libr'Air: sa chronique est ici. Nina je suis ravie d'avoir fait cette lecture commune avec toi, tu es quelqu'un de très sympathique et disponible :).

no-et-moi

 

Fiche d'identité: Delphine de Vigan, No et moi, Le livre de Poche, France, 2009, 249 pages, 6 euros.

L'histoire: Lou, lycéenne de treize ans surdouée et dans sa bulle, rencontre un jour No, SDF à peine majeure. Une amitié va naître entre ces deux jeunes filles que tout oppose si ce n'est de vivre à part des autres.

Mon avis: une belle aventure humaine, malheureusement une fiction...

Ce livre marque ma rencontre avec Delphine de Vigan. J'en ai tant vendu lors de mon expérience au furet et pourtant je n'ai jamais pris le temps de regarder de plus près ce qu'elle écrivait. Cette première expérience est une réussite et je renouvellerai donc la chose.

Malgré cela, ce livre n'a pas été un coup de coeur mais m'a permis de passer un bon moment, quelques heures pour être précise car il se lit très rapidement. Les chapitres sont courts, l'écriture fluide... bref "çà se lit bien" "çà se laisse lire tout seul" comme qui dirait même si ce n'est pas transcendant.

L'histoire m'a avant tout plût. Cette jeune fille qui va bouleverser son monde et celui de ses parents pour No, qui va croire en elle jusqu'au bout, malgré ses erreurs, malgré ses mensonges, malgré l'alcool... Ce livre apporte un grand message humain: et si chacun d'entre nous prenions sous notre aile un sans abri ? L'aidions à se reconstruire? Lui apportions se dont il a besoin pour relancer sa vie? Malheureusement la fiction ne rejoint pas la réalité car qui fait çà aujourd'hui? On a trop peur, on a parfois raison d'avoir peur je pense, on est préoccupé par nos propres problèmes... Lou, l'innoncence même, elle tente.Finalement, c'est un sujet dur qui est traité ici mais par une petite fille et cela apporte de la fraicheur.

J'ai aimé ce personnage surdouée plus que No qui finalement ne m'a pas surprise. Lou, ses raisonnements alambiquées, son regard sur le monde... çà m'a plût de lire çà. Je me suis alors demandée le travail de documentation que cache ce livre sur l'univers des surdoués mais aussi des SDF. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne je suis preneuse. Et puis, comme dans toutes bonnes histoires, il y a un garçon ^^ Lucas est lui inattendu. Le type même de garçon dont on attend qu'il se moque de Lou ne le fait pas. Même si çà fait un peu trop "monde parfait" j'ai trouvé cela bien. En plus, j'ai apprécié que l'auteur lui donne sa propore histoire, sa propre profondeur.

Bref, une lecture d'été version améliorée (par là j'entend que ce n'est pas une lecture sur un sujet futile) à mettre pourquoi pas dans votre valise.

Maia

 

Cette lecture rentre dans le challenge "la littérature fait son cinéma":

Challenge La Littérature fait son cinéma 2012