Aujourd'hui je vous propose un livre lu dans le cadre d'un challenge/partenariat avec le club de lecture dont je fais partie depuis plus d'un an, celui de Lille ^^

bucher

 

Fiche d'identité: Susan Fletcher, Un bûcher sous la neige, J'ai lu, 2010, 450 pages, 8 euros

L'histoire: Alors que l'Angleterre est déchirée entre les partisans du roi déchu Jacques et du nouveau roi Guillaume, un clan écossais est décimé. Le révérend Charles Leslie, jacobite convaincu, veut enquêter là dessus et rencontre alors une des témoins et survivante, la sorcière Corrag.

Mon avis: une lecture agréable quoique un peu longue par moment.

Ma lecture de ce livre a d'abord été une légère déception. Je m'attendais à une histoire plus basée sur la sorcellerie et sur les mythologies celtes notamment. Or ce n'est pas du tout le cas. Corrag est l'exemple type des femmes qui ont été accusées de sorcellerie et brûlées alors qu'elles étaient de simples guérisseuses par exemple ou qu'elles étaient quelque peu différentes. 

De ce fait, on est bien plus dans l'historique, ce qui m'a beaucoup plu. J'adoreeeeeeee quand un auteur reprend un fait, des personnages, une situation qui sont réels pour ensuite venir écrire sont romans à partir de ces bases. On se retrouve donc en plein affrontement jacobite versus orangiste, avec un clan écossais qui doit choisir entre rester fidèle à son roi et survivre et un révérend qui veut prouver la cruauté du roi Guillaume. De même, Corrag est un personnage "historique" dirons-nous, tout du moins réel. L'auteur nous livre une ou deux pages de contexte historique en aparté pour nous aider à appréhender la situation, contexte qui devrait être placé en début et non en fin du roman à mon avis pour le confort du lecteur.

Le problème, c'est qu'il faut un long moment avant que Corrag rejoingne ce clan et que nous entrions dans le vif du sujet et de l'action. L'auteur a pris le parti de nous décrire son itinéraire, sa fuite d'Angleterre vers l'Ecosse, et ce durant 200 pages. Alors certes, ce voyage, porté par les descriptions très poétiques et foisonnantes que nous offre l'auteur et sa plume, est beau et nous fait nous aussi voyager... Mais en terme temps de lecture j'ai mis bien plus de temps à lire (et à me concentrer tout court) sur ces 200 premières pages que sur le reste.

Enfin, je reste mitigée sur l'issue de l'histoire. Elle m'a d'abord surprise puis j'ai été déçue de ne pas en savoir plus, notamment sur l'histoire d'amour qu'elle a développé.

Bref, un livre qui a raté le bon équilibrage entre voyage, poésie et action.

Maia

Merci aux éditions J'ai Lu pour cette découverte.