Aujourd'hui, un livre qui fut une lecture agréable.

 

velvet

 

Fiche d'identité: Mary Hooper, Velvet, Les grandes personnes, 2012, 336 pages, 17 euros 50

L'histoire: Velvet, orpheline des années 1900, travaille dans une blanchisserie à Londres et vit dans des conditions très difficiles. Une médium très réputée la prend sous son aile alors qu'elle s'occupe de son linge. Elle va enménager chez elle et auprès de son jeune assistant très séduisant Georges et découvrir ainsi le monde des salons de spiritisme, à ses risques et périls... 

Mon avis: une très bonne lecture!

 

Ce livre m'intriguait depuis un moment maintenant et quand nous l'avons reçu en bibliothèque je me suis jetée dessus. Alors le résultat?? Je n'ai pas été déçue par ma lecture même si elle n'a pas pris les tournants que j'avais attendu.

En effet, on pénètre dans les salons de médiums réputés de Londres dans les années 1900 et là j'ai été conquise par tout ce que l'auteur a pû nous décrire: personnages, médiums comme publics (et on y retrouve Conan Doyle ^^), lieux, ambiances, et contexte historique... Elle explique d'ailleurs à la fin d'où lui viennent ses personnages, ceux qui ont existé et leur histoire ce que je trouve particulièrement bien car elle rattache son livre à la réalité et au final j'ai appris pas mal de choses. J'ai particulièrement apprécié la description de la blanchisserie et du travail qu'y fait Velvet qui est particulièrement réussi, on y sent bien toute la misère et la dureté des conditions de vie à l'époque victorienne, et le passage avec celui avec la fermière de bébés qui révèle quelque chose d'horribles que je ne connaissais pas..

Là où j'ai été surprise, mais pas déçue, c'est que je m'attendais à un peu de fantastique, surtout avec la couverture où l'on voit Velvet avec sa main traversant un rideau (je pense)... Et bien pas du tout, on reste ici dans du concret, de l'historique, du réel.

L'intrigue tourne donc autour de Velvet, orpheline qui cache un lourd secret, et du salon de spiritisme dans lequel elle va travailler. Si elle n'est pas des plus originales, celle-ci tient parfaitement debout et nous emporte au fil des pages, portée par un style fluide, agréable, et qui retransmet parfaitement les ambiances et situations.

Si Velvet est attachante de par son passé, elle peut parfois être agaçante. Finalement, c'est le seul personnage qu'on creuse et il en manque un peu plus sur les autres. Mais pour un public jeunesse, on peut s'en contenter.

 

Bref, un livre jeunesse que je recommande.

Maia