Un livre voyageur qui fait frissonner pour aujourd'hui...

jack

 

Fiche d'identité: Sabrina Richard, Appelez-moi Jack!, Kirographaires, 2012, 22 euros 45, 465 pages.

L'histoire: Emma vient d'être embauchée au New York Times au faits divers. Alors qu'une petite fille est enlevée, Emma est mise sur l'affaire. Le kidnappeur prend alors contact avec elle en répondant à ses articles... Et il se trouve être un redoutable tueur en série.

Mon avis: une bon moment de lecture.

Je lis très peu de policier mais Sabrina Richard m'a donné envie de lire son livre... Et je n'ai pas été déçue! J'ai vraiment passé un bon moment avec ce livre qui se lit vraiment bien, rapidement et facilement.

Si l'histoire de base n'est pas des plus originales, plus on rentre dans l'intrigue, plus des petits plus s'ajoutent. Jack, tueur en série névrosé, traumatisé, enlève une enfant puis une femme et il leur réserve un sort horrible... Il envoie des courriers à Emma au fur et à mesure qu'il commet ses méfaits. Emma va être appuyé par le FBI et notamment un séduisant profiler ^^ L'utilisation d'un narrateur omniscient a l'avantage nous permet de nous plonger tout autant dans la vie d'Emma que dans la vie de Jack et ainsi de le suivre dans ses crimes, d'en apprendre plus sur lui. On est vraiment au coeur de chaque action pour chacun des protagonistes de l'intrigue. Plusieurs passages m'ont vraiment dégoûtée, notamment les lettres d'autres tueurs en série que je n'ai pas pu lire en entier. Si j'ai bien compris, il s'agit de vrais lettres, ce qui rend les choses encore plus horribles mais qui est une très bonne idée.

Les personnages m'ont plu, notamment notre beau profiler qui aurait mérité d'être encore plus utilisé. Il lui manque une ou deux scène d'actions. Jack m'a dégoûté, contrat rempli pour ce personnage donc. Emma ne m'a pas plus émue par contre, je n'ai pas eut peur pour elle et il manque peut-être quelques paragraphes sur ses ressentis. Ce qui m'a gêné par contre, ce sont deux digressions du début du livre sur des personnages secondaires dont je n'ai pas compris l'intérêt... Peut-être dans le tome suivant... Et qui est cet Andrew Petterson qui apparaît en fin du livre juste pour un chapitre??? Avec ma mémoire de poisson rouge, je ne sais plus si nous l'avons vu avant ou s'il va avoir toute son importance dans le tome... Si l'auteure passe par là...

Le livre est écrit sur un ton journalistique, parfois un peu froid, mais qui correspond parfaitement au livre.

Bref, une auteure à découvrir, allez-y!!!

Merci à l'auteur pour ce livre voyageur et désolée de l'avoir bloqué si longtemps!

Maia