Il est déjà l'heure du deuxième bilan du marathon Twilight. Commençons par le livre.

marathon

 

Fiche d'identité: Stephenie Meyer, tentation, Hachette, 2006, 560 pages, 18 euros.

tentation

 

L'histoire: Après un incident chez les Cullen mettant la vie de Bella en danger, Edward quitte Bella "pour son bien". Celle-ci tombe alors dans une profonde déprime. Se rapprochant de son ami Jacob, elle va alors découvrir les mystères qu'entourent la tribu Quileute.

Mon avis: Une relecture qui m'a permis d'apprécier un peu plus le personnage de Jacob.

Ce livre avait été celui que j'avais le moins aimé... Il ne se passe pas grand chose si ce n'est la découverte des loups-garous.
Et finalement, j'ai bien plus apprécié ce tome à ma relecture. La raison est simple: Jacob. Jacob que je n'aimais franchement pas beaucoup (surtout à cause du chantage au suicide du tome 3 mais on en reparlera la semaine prochaine^^), je l'ai trouvé merveilleux dans ce tome où on découvre sa personnalité. Il est tellement à l'écoute de Bella, attentif, observateur, à l'écoute, et prêt à tout pour elle. Ce que j'ai adoré plus que tout, c'est le mal de Jacob quand il apprend ce qu'il est. Il se dégoûte lui-même et la réflexion sur sa nature m'a impressionnée.

Pour ce qui est de Bella, puisqu'on ne voit qu'eux deux dans ce tome quasiment ^^, là j'ai vraiment commencé à la détester (on la brûlera sur la place publique Laura ^^). Elle est là à se dire "non non jamais je n'aimerais Jacob mais... pourquoi pas l'embrasser tiens??). Mais bon, elle est tellement mal qu'on peut aussi comprendre ses réactions, son "utilisation" de Jacob.

Ce que j'ai vraiment aimé, c'est la description de la douleur de Bella. L'auteur a vraiment eut les bonnes idées (comme les quatre pages blanches contenant juste les mois, les hallucinations), et les mots justes (le trou dans la poitrine, les hurlements...). Cette description prédomine le livre et on est vraiment prise avec Bella dans un gouffre...

Bon sinon l'histoire... il ne se passe pas franchement grand chose dans celui-là, si ce n'est la découverte du monde Quileute et le passage dans Volterra. Tout se lit très bien, j'ai encore une fois avalé les pages, grâce à l'écriture fluide et à l'histoire qui progresse à un bon rythme.

Bref, un tome dépressif, qui donne des frissons, mais qui est bien agréable à lire.

Maia

 

 

note5

 

Ce livre rentre dans le challenge:

Challenge La Littérature fait son cinéma 2012