Cette après midi, je m'attelle à vous présenter un de mes derniers coups de coeur en date...Il n'y aura pas grand chose à dire à part: vivement la suite! Merci encore aux éditions Persée et à l'auteur qui m'a contactée pour que je lise ce livre.

la-legende-d-athyzeld,-tome-1---l-annonce-du-phenix-713732-250-400

 

Fiche d'identité: Chris D. Lardin, La légende d'Athyzeld, tome 1 L'annonce du phénix, éditions Persée, 2011, France ,300 pages, 20 euros 50.

L'histoire: La reine Maladra a pris le pouvoir sur Athyzeld et y fait régner la terreur avec ses armées d'orques et ses pouvoirs magiques. Mais l'un des sages de Daïros a eut une vision: deux enfants, nés le même jour, pourront aider l'héritier légitime à reprendre le pouvoir. Dès lors, il faut les retrouver, les former à leur pouvoir magique et les préparer au combat...

Mon avis: j'ai adoré!

L'histoire de ce livre est prenante. On suit le royaume d'Athyzeld sur environ trente ans: de la mort du roi jusqu'au combat contre Maladra. Cela comprend l'enfance de nos deux héros chacun de leur côté, leurs retrouvailles, leur apprentissage... Bref un livre qui nous donne une histoire sur la longue durée, sans nous faire trop attendre contrairement à d'autres. Il se passe toujours quelque chose! J'ai apprécié l'univers médiéval mêlé à la magie, aux sages, bref au fantastique. Si c'est votre style d'histoire, n'hésitez pas! Même si c'est le premier tome d'une trilogie, on est pas du tout frustré à la fin, çà fait du bien ^^. On sent bien ce qui va advenir dans le second tome et moi j'ai hâte!

Les personnages et leur rôle m'ont plût. L'auteur m'a bien eut sur l'idendité de certains, je n'avais pas vu venir certaines choses. Je vais m'arrêter plus particulièrement sur les deux enfants de la prophétie. Aldéric mérite plus d'une fois une paire de claques! Même si on peut parfois le comprendre, il révèle un côté sombre qui enrichit l'histoire et ce personnage. La pauvre Elhéa, elle a eut trop souvent à mon goût le rôle de la potiche dans cette histoire, de damoiselle en détresse. Heureusement, on voit bien qu'elle est essentielle mais cela aurait pu être mis plus en avant, ou du moins plus tôt peut-être.


Enfin parlons du style qui m'a assez plût car il n'était pas lourd! Mais le problème c'est que parfois çà allait très vite... Alors même si après coup je me suis dis "c'est bien au moins on traîne pas trop", il y a des passages qui auraient pû être plus développés à mon sens. De même, je n'arrivais parfois pas à suivre quand on passait plusieurs années... Il manquait peut-être des espacements entre paragraphes qui aurait facilité la chose.

Bref, c'est un coup de coeur. Avec ce livre, je me suis dis: "c'est là que je suis vraiment heureuse d'être dans la blogosphère littéraire car je découvre des pépites que jamais avant je n'aurais connu". Messieurs, mesdames libraires du furet ou fnac et j'en passe... bibliothécaires... allez voir dans les maisons d'éditions moins connues et parmi les auteurs français! Vous n'allez pas être déçus!

Maia