dessin_enfants

Un nouveau rendez-vous pour les lectures de Maia et pour vous: tous les mercredis (enfin le plus possible ^^) je vous ferais un billet sur un livre pour les plus jeunes. Contes, albums, premiers romans, documentaires... j'espère couvrir au fil des mercredis une large gamme! Je ne suis pas maman mais juste une tata gaga et une éternelle enfant. C'est parti donc pour le mercredi des plus petits!

 

On commence avec le conte de Pierre Thiry, illustré par Myriam Saci: Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines, que l'auteur a eut la gentillesse de m'envoyer, et je le remercie une nouvelle fois.

isdore

Fiche d'identité: Pierre Thiry, Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines,BOD, 2011, 11 euros.

Résumé: A Montceau-les-Mines vit la belle princesse hermine et tous les lapins sont amoureux d'elle. Les trois frères, Arthur le chef des gendarmes, Théobald le glacier et Justin le poète, veulent conquérir so coeur... Mais il faut tout d'abord passer devant le concierge du château, mi crocodile, mi gorille: Isidore...

Mon avis: Un conte rempli de poésie pour les plus petits.

En tant que jeune fille de 24 ans, grande enfant quoi ^^, j'ai beaucoup souri en lisant ce livre. Il y a des références par exemple à Proust que j'ai particulièrement apprécié. La répétition de phrases, les situations dans lesquels se mettent nos personnages, les jeux de mots... plus d'une chose qui rendent la lecture très agréable. J'ai aimé ces trois petits lapins, surtout Théobald qui fait des glaces (si çà c'est pas un métier trop génial!) et bien-sûr Justin qui nous montre le pouvoir des mots et de la poésie. J'ai aimé Isidore qui court après le temps.

Les thèmes abordés sont, je trouve, parfois assez originaux pour des enfants: la poésie et le temps qui passe. Après on en a aussi des plus simples qui passent très bien: les faux-semblants, l'importance d'écouter ses parents...

Les illustrations sont simples mais reste assez sympas. Deux surtout m'ont vraiment attirées: celle de Théoabald qui a des couleurs très belles et celle d'Isidore après son repas dirons-nous qui est très drôle. Seule l'hermine m'a un peu déçue... Je l'aurais aimé plus belle...

Pour un enfant dirons nous ici d'environ 8 ans, qui apprend de la poésie à l'école, qui aime les animaux... ce petit conte va sans doute être un régal pour toutes les raisons que j'ai cité (sauf sans doute l'allusion à Marcel Proust^^). Juste quelques mots de vocabulaire peuvent être un peu difficule pour lui et nécessitera l'explication de papa ou maman, en plus du nom d'Isidore que je peine à dire mais là c'est bon pour travailler la diction. En histoire du soir, c'est peut-être un peu long... Il m'a fallu sans intonation environ 25 minutes pour le lire. Donc si vous devez le lire avant de dormir j'ai peur qu'il faille le faire en plusieurs fois.

Un petit conte tout mignon donc que j'ai lu avec plaisir.

Maia