Les 15 jours Hunger Games continuent... Aujourd'hui mon avis souvenir sur le premier tome de la série, un peu particulier puisque je l'ai lu l'été dernier et que du coup j'ai oublié des détails.

****

Fiche d'identité: Suzanne Collins, Hunger Games, Pocket Jeunesse, 2009, 379 pages, 17 euros 90.

L'histoire: Dans des Etats-Unis post-apocalyptique, le gouvernement entretient la terreur sur ses 12 districts en tirant au sort hungergameschaque année un garçon et une fille de chacun, qui devront ensuite s'entretuer à mort dans une arène. Ces jeux cruels sont filmés et retransmis comme une télé-réalité. Katniss, habitante du district 12 qui est le plus pauvre, se porte volontaire après que sa soeur est été tirée au sort. Le livre nous décrit ensuite son départ pour la capitale, accompagné de Peeta, l'autre tribut de son district, d'Effie, l'envoyée excentrique du Capitol, et de Haymitch, seul vainqueur du district 12 qui doit leur servir de coach. Puis vient la préparation des jeux et enfin leur combat et leur lutte pour leur survie dans l'arène...

Mon avis: Un coup de coeur comme je n'en n'avais pas eut depuis Pierre Bottero!

Dire que j'ai failli passer à côté de ce livre... La quatrième de couverture ne m'attirait pas et la couverture non plus (on est d'accord la couverture est souvent importante dans le choix d'un livre inconnu). Et puis ma soeur a insisté! Et donc j'ai lu... Et en deux semaines, au milieu du boulot d'été etc... j'ai lu les trois tomes!

On est tout de suite accroché à l'histoire. D'abord par l'univers créé par l'auteur. Cet état totalitaire qui règne par la terreur et la télé-réalité, la description des lieux (la capitale, l'arène, le district 12), des districts, le concept des jeux, des tributs, des carrières... Waouhhhhh j'ai été prise dedans, tellement que j'en rêvais la nuit! Certains personnages font partie intégrante de cet univers, telle que Effie que j'ai adoré, ou encore les coiffeurs et maquilleurs de Katniss, mais aussi Haymitch à sa manière qui est l'exemple même de l'anéantissement d'une vie par les Hunger Games. J'ai même aimé Cato, Glimmer... entraîné pour être des tributs.

Et puis on a les personnages qui luttent contre le système (Haymitch en fait aussi partie bien entendu). Cinna, le styliste, qui est celui qui met en lumière nos héros. Peeta est le personnage que je préfère dans les trois tomes. Il m'a surpris plus d'une fois (une fois dans l'arène, une fois avant l'arène). Ce fils de boulanger m'a attendri, mis sous son charme, m'a ébloui à plusieurs reprises. Et bien-sûr il y a Katniss... Je ne savais pas trop si je l'aimais ou la détestais... et d'ailleurs je crois que je ne sais toujours pas! Elle est forte, courageuse, déterminée... mais aussi tellement cruelle (même si c'est pour sa survie) aussi bien avec Peeta qu'avec les autres concurrents. Heureusement derrière tout çà on nous la montre aimante, vulnérable...

Bref si vous êtes passez à côté de tout çà, du film qui va sortir, et des trois tomes, il faut y remédier!!!!!

Maia

 

lchg

 

 

Avis de relecture le 15 octobre 2013:

C'est dans le cadre d'une lecture commune que j'organise pour la sortie du deuxième film que j'ai réouvert ce petit bijou. Cela se passe ici sur le blog ou ici sur Livraddict.

Si forcément les sensations ne sont plus les mêmes qu'à la première lecture car la découverte n'est plus là, ce qui m'a le plus marqué ce sont les discordances avec mes souvenirs et notamment j'ai pu remarquer la trop grosse influence qu'a sur moi le film. Attention, beaucoup de spoils dans cet avis de relecture.

Je ne vais pas revenir sur l'univers et la richesse des personnages que j'ai tous aimé, d'Effie  aux tributs de carrières... puisque c'est déjà évoqué dans la chronique juste au dessus, mais justement parlons de ce qui m'a marqué.

Katniss m'a reséduite totalement. J'avais oublié son côté si humain qu'on occulte totalement dans le film puisque nous n'avons pas ses pensées intérieures. Le livre permet donc d'avoir une vision très différente de notre personnage principal, et même si elle continue de m'agacer sur certains points, notamment avec ses réactions vis à vis de Peeta, je l'ai retrouvé profonde, humaine et déterminée.

Pour Peeta, mon personnage préféré de la saga et l'un de mes préférés de mes lectures en général, j'ai été quelque peu déçu car finalement son rôle est moindre dans la bataille final par rapport au film. Par contre, on remet bien en relief le fait qu'il ait sauvé la vie de Katniss en combattant Cato après la chute du nid de guêpe. Quel dommage  qu'on ne voit çà ni dans le film ni dans le livre.

Parlons un peu plume. La première personne et le présent permettent vraiment de vivre à fond tout le livre, les sensations, les actions... cela a joué grandement. La preuve, j'ai eut les larmes aux yeux aux mêmes moments qu'à ma première lecture, ce qui m'arrive rarement lors d'une relecture. Le style très haché, avec des phrases des courtes, épouse parfaitement l'histoire et l'atmosphère. Cependant, il manque quelques poses que l'on pourrait matérialiser par des astérix ou en passant simplement plus de lignes car parfois on enchaîne les évènements un peu trop vite.

Bref, je le relirais encore et encore... si une énorme PAL ne m'attendait pas ^^

Maia